• UAV

BILAN CONTRASTE DE LA SECURITE A VAUCRESSON

Mis à jour : 20 mars 2019


Madame le maire a convié ce lundi 18 mars la Commissaire de Saint-Cloud et le Procureur adjoint de la République à faire une présentation de la sécurité dans notre ville devant des représentants d’associations, notamment de quartiers, des bailleurs, des représentants des commerçants et des « voisins vigilants ».


Madame Michel-Paulsen a exprimé sa satisfaction que le nombre de cambriolages ait baissé de 9,3% en 2018 avec 39 faits portés à la connaissance des services de police, palmarès devant lequel nous serons tentés de détourner une formule d’un diplomate célèbre « quand je me regarde, je me console, quand je me compare, je me désole ».


En effet, ce chiffre de 39 cambriolages est préoccupant si l’on veut bien le comparer à d’autres villes qui ont longtemps défrayé la chronique par leur fort taux de délinquance. Pour exemple, Mantes-la-Jolie, ville de près de 50 000 habitants, a connu 101 faits de ce type en 2018, ratio qui illustre l’utilité et l’efficacité des actions volontaristes menées dans le but de faire régresser la délinquance de manière significative.


Par ailleurs, derrière ce chiffre de cambriolages d’apparence satisfaisante se cache une réalité bien moins rose qu’il n’y paraît en raison du recours à la main courante (non comptabilisée) plutôt qu’une plainte et d’un sentiment de lassitude de la part de certaines victimes.


Le Procureur adjoint a regretté l’absence, à Vaucresson, de « contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance » (CLSPD), qui contribue par une synergie entre plusieurs administrations à mieux lutter contre l ‘insécurité. Aussi a-t- il plaidé pour ce type de convention.

Le magistrat et la commissaire ont marqué leur surprise en apprenant qu’il n’y avait pas de police municipale dans notre ville mais seulement deux ASVP.


Des règles de prudence ont été rappelées pour retarder l’entrée dans les lieux par tout moyen approprié (pas d’échelle accessible, ne pas laisser les clés en évidence, éviter les caches de type pot-de-fleur ou paillasson, installer des alarmes, fermer portes et fenêtres, …) En cas de besoin, composer le 17 sans tarder avec une description précise des suspects repérés dans le quartier, leur direction de fuite et les moyens utilisés.


Par ailleurs, la cheffe de la circonscription a estimé le nombre de vols à la fausse qualité à 5 faits mais les deux responsables de la sécurité ont déclaré que le nombre réel devait être plus important car les victimes sont souvent des personnes âgées, par ailleurs étouffées par un sentiment de honte.

A ce sujet, la mairie a annoncé la tenue d’une réunion de sensibilisation à cette forme de délinquance qui vise plus particulièrement la population des seniors le 15 avril à 14h30 à la Montgolfière en présence d’un représentant du commissariat de Saint-Cloud.


De l’avis des habitants présents à cette réunion, la drogue est plus que jamais d’actualité à Vaucresson, qu‘il s’agisse de consommation, y compris dans des halls d’immeubles ou de points de deals avec des trafiquants au volant de grosses cylindrées.


Autre dénonciation des Vaucressonnais, la montée des incivilités, odeurs nauséabondes dans les halls d’immeuble ou tentes de squatteurs dans les parcs de certaines résidences. Ils appellent de leurs vœux l’activation d’une boucle, type « Whatsapp », pour signaler en temps réel des faits délictueux et accentuer la vigilance des habitants. La mairie s’intéressera à cette suggestion.


Enfin Madame le maire a révélé que le nombre de caméras de vidéo-protection augmentera sans doute en 2020/2021, sans que personne du côté des autorités présentes n’ait été en mesure de préciser l’utilité opérationnelle et qualitative du parc existant.


Pour sa part, la commissaire a démenti la rumeur relative à la suppression du commissariat de Saint-Cloud, précisant que de gros travaux y sont prévus pour une réouverture sur le site actuel en 2021, sans interruption du service qui sera assuré pendant toute la durée du chantier.


Autre point important qui mérite d’être relevé, elle a évoqué la mutualisation des moyens avec les autres commissariats de l’ouest des Hauts-de-Seine, ce qui se traduira par un nombre de patrouilles plus satisfaisant que par le passé.

Souhaitons que cette nouvelle politique permettra, au travers d’une plus grande présence dans tous les secteurs de la Ville, de mieux lutter contre les vols à la roulotte, vols de voitures et 2 roues, vols avec violences, coups et blessures volontaires, destructions et incendies volontaires, rixes, trafics,…. sur la voie publique.


D’ailleurs, il serait de bonne politique que Madame Virginie Michel-Paulsen publie la totalité des chiffres de la délinquance que les autorités lui ont communiqués. Sur la vingtaine d’indicateurs à suivre de près, certains sont réellement préoccupants. Pour autant, ils ne sont pas une fatalité - comme le montre l’exemple de Mantes-la-Jolie -, même si un taux de délinquance reste incompressible.

Au-delà d’actions spécifiques sur lesquelles il conviendrait de se pencher, les habitants de notre ville se doivent d’être informés.

RECEVEZ NOS POSTS ET INFORMATIONS SUR VOTRE MESSAGERIE

  • aiga-mail

© 2017 UAV créé avec Wix.com

L’Union des Amis de Vaucresson est une association loi 1901, à but non lucratif qui défend depuis sa création les intérêts des Vaucressonnais.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now